Préambule : légitime défroque ?

"il·légitime Freed'HOM' Fashion" ?

l'habit fait "les moi"…

Mode :

Et si les hommes n'avaient plus peur de s'habiller comme les femmes ?

A l'heure où les frontières du genre se font plus perméables que jamais, un premier cru d'hommes avant-gardistes ose désormais composer avec les incontournables du vestiaire "féminin". Et c'est très bien.

Source : "Le Parisien" - Laurianne Melierre. Lire l'article  

"il·légitime Freed'HOM' Fashion", est un projet qui s'adresse prioritairement aux hommes qui souhaiteraient se vêtir différemment tout en s'affranchissant des normes (actuellement) préétablies. Liberté, égalité, réciprocité !

Le site est également dames "friendly", je les invite, cordialement, à participer ou, mieux encore, pour celles qui seraient intéressées, à nous prêter main-forte.

"Le moi se compose d'une âme, d'un corps et d'un vêtement."

William James

Ces composants sont tous liés et dépendants les uns des autres. On constate un "effet de domino" dans cette chaîne ; si l’un change, le reste suit également. (Src : etudier.com/dissertations - L'identité et le moi)

Photo d'illustration de la pg. index illegitime.be. Séance photo "clair/obscur" en studio avec Valérie Morreale - valeriemorreale.be
(Crédit photo : Valérie Morreale - valeriemorreale.be   ➔ )

Be where & when, who & how you wanna Be !

Sois où & quand, qui & comme tu veux !

il·légitime - illegitime.be

"il·légitime" : une tendance à "déconfiner" !

Dans nos sociétés occidentales, conservatrices, toujours trop patriarcales, dans lesquelles l'héritage de la morale pseudo judéo-chrétienne reste latent, il est implicitement requis que les hommes visant à inspirer un certain solennel, soit vêtus, de préférence, fort sobrement.

Gare aux fautes de goût, les exubérants, les hors norme, les extravagants n'ont qu'à bien se tenir, considérés, aux mieux, comme autant de noirs moutons, traités d'énergumènes, moqués, quand ils ne sont insultés, ou pire encore, agressés, voire violentés.

Photo d'illustration de la pg. index illegitime.be. Kamaji Ogino Pexels.com
(Crédit photo : Kamaji Ogino Pexels.com ➔ )

Pas plus qu'un tatouage, non obscène, dépassant, ouvertement, d'un bras ou d'un col de chemise, ne puisse révéler les multiples facettes d'un caractère, la façon de porter tel ou tel vêtement ne peut, en rien, trahir le genre que tu souhaites te voir assigner, pas plus d'ailleurs que tes préférences sexuelles.

Tu peux être un garçon, en totale concordance avec le profil hormonal masculin traditionnel, exclusivement hétérosexuel et te sentir parfaitement à l'aise en jupe, avec ou sans fond de teint, que ce dernier soit manufacturé Chanel... ou Aldi (il paraît d'ailleurs que celui-ci soit d'une étonnante qualité).

"il·légitime", what est-ce ?

Logo et légende du site : "il·légitime" Freed'HOM' Fashion ; "Ce qui est démodé, c'est ce que portent les autres." (Citation de Oscar Wilde).

Le concept "il·légitime", je l'imagine sous l'angle d'une collaboration de personnes imaginatives et motivées.

Je fais le voeu de pouvoir le développer, sous peu, via un marketing communautaire (➔), et rêve de le transformer en une entreprise commerciale, une griffe, qui permettra, peut-être, à certains hommes, de franchir les limites qu'ils s'imposent encore à eux-mêmes, de s'habiller enfin, naturellement, de fantaisie et d'originalité, à l'instar de nos soeurs, amies, partenaires ou compagnes.

“Les hommes sont des femmes comme les autres.”

Groucho Marx 

Essaye ! Tu verras... ça change l'humeur, les rapports de force, le caractère, ça rend le côté sombre masculin moins austère.

L'être humain ne se réduit, heureusement, pas qu'à une simple différence de sexe...

Jupe ou pantalon :

L'université de Bangkok a décidé de proposer de nouveaux uniformes à ses étudiants.

Qu'importe s'ils sont nés en étant considérés comme un homme ou comme une femme, ils sont tous invités à choisir la tenue qui leur convient. Jupe ou pantalon, c'est à eux de décider ce qu'ils souhaitent porter.

Source : "Au féminin" - Margaux Rouche. Lire l'article  

L'une des idées de base de ce projet pourrait se résumer ainsi : acheter fripes ou tissus, adapter et transformer ou créer et produire pour, enfin, pouvoir proposer des vêtements atypiques à certains profils masculins qui, gavés d'ordinaire, restent en quête d'une plus forte singularité.

Offrir une alternative crédible à des hommes de tout bord qui se rêveraient en couleur, à des audacieux prêts à s'affranchir de la sobriété d'uniformes, bien trop conventionnels, qui les fondent dans la masse.

En bref "il·légitime" est aussi un appel à bousculer de nombreuses idées (totalement désuètes) reçues !

Souhaiterais-tu savoir de quoi, exactement, il est question ?

Lis la suite ici...

Le Projet :illegitime.be/il·légitime

Photo d'illustration article post=16 illegitime.be (pg. index). Les plus "short" font toujours un malheur...

 

À "Flo" ♥, ma Muse, elle m'inspire, me soutient, m'aide (elle a, entre autres, très attentivement, corrigé mes écrits), m'encourage, et "me supporte" aussi... 😉

Légende photo ci-dessus : Les plus "short" font toujours un malheur… en couleurs !

Sur un "smartphone" merci de lire en paysage.
La lecture du site "illegitime.be" est plus confortable en mode paysage sur un smartphone.